Passer au contenu

Panier

Votre panier est vide

Article: Interview de Strong Voices #19 : Patrizia Laeri

Interview de Strong Voices #19 : Patrizia Laeri

Dans cette édition StrongVoices, nous avons discuté avec Patrizia Laeri, fondatrice d'elleXX et journaliste économique. Dans notre interview, elle nous parle de sa passion pour la création médiatique, de son travail elleXX et de ce qui motive tout son travail.

À PROPOS DE PATRIZIA :

Patrizia Laeri n'est pas seulement la fondatrice d'elleXX, mais aussi l'une des créatrices de médias les plus prospères de Suisse et une journaliste économique primée. Avec 18 ans d'expérience dans les médias et la finance, elle s'efforce de promouvoir la diversité et d'autres changements dans l'industrie des médias.

"Le monde appartient aux courageux. Quelle que soit la raison pour laquelle vous brûlez, reconnaissez-le et utilisez ce feu comme moteur. Cela vous mènera loin." -Patrizia Laeri

NOS QUESTIONS :

Vous êtes un créateur de médias passionné, avez été nommé journaliste d'affaires de l'année et faites également partie des Top Voices GSA de LinkedIn. Comment décririez-vous votre chemin vers ce succès ? Qu’est-ce qui vous a amené là où vous en êtes aujourd’hui ?

Contenu, contenu, contenu. Et ce qui est intéressant, c’est qu’il ne s’agissait pas de contenu vidéo, mais de texte. J'écris sans relâche ma chronique #aufbruch toutes les deux semaines depuis trois ans en plus de mon travail principal, même à Noël ou pendant les vacances. J'ai écrit sur les mécanismes misogynes et nocifs pour l'environnement dans l'économie et le monde des affaires, mais j'ai toujours présenté une solution, un cas d'utilisation ou une start-up qui voulait résoudre ce problème. C'est ce qu'on appelle le « journalisme constructif ». Cela a particulièrement touché LinkedIn. À ce stade, c’est peut-être une consolation pour ceux qui ne sont pas encore aussi remarqués : je suis entré dans le monde des médias sociaux relativement tard, si tard qu’il était de toute façon bien trop tard pour Facebook. J'étais donc un dinosaure. Mais toute personne ayant de l’expérience, des connaissances, de la créativité ou de l’humour peut accroître sa portée et avoir un impact.

Vous dites à propos d'elleXX, votre startup, que c'est "le travail d'une vie". Pour ceux qui ne connaissent pas elleXX - que faites-vous exactement - selon vos mots ? Et qu’est-ce qui le rend si spécial pour vous ?

En Suisse, 56 pour cent des femmes ne parviennent pas à survivre financièrement. Ce chiffre me fait sortir du lit tous les matins. Ce nombre maintient les femmes vers le bas et vers le haut. elleXX veut effacer ce numéro, veut qu'aucune femme ne soit plus dépendante économiquement. elleXX est une plateforme financière qui responsabilise les femmes tout au long de leur vie financière, avec des cours, du coaching, des hacks, des tutoriels et des produits financiers. Il y a tellement de lacunes à combler dans la vie financière d’une femme ! Cela dit, 92 % des femmes trouvent l’investissement durable important. Lorsque les femmes ont de l’argent, elles l’investissent de manière plus judicieuse et durable. C’est pourquoi il est si important que les femmes et les hommes disposent des mêmes sommes d’argent.

Vous faites beaucoup pour promouvoir l’égalité dans le monde des médias et du travail. Quelles expériences personnelles avez-vous déjà eues sur ce sujet ? Quel développement souhaiteriez-vous voir à l’avenir et que pouvons-nous tous apporter ?

L’industrie des médias est encore très dominée et dirigée par les hommes. Surtout dans le journalisme d'affaires. J'ai travaillé presque exclusivement avec des hommes tout au long de ma vie. Les hommes, à leur tour, écrivent sur les hommes. Lorsque j'ai lancé le projet de données Chance50:50 de la SRF, nous avons constaté que dans nos émissions économiques, seulement 12 pour cent des personnes expliquant le monde étaient des femmes. Cela a changé et déplacé beaucoup de choses. Il faut mesurer quelque chose avant de pouvoir le changer. J'ai eu l'un des emplois les plus intéressants au monde, qui m'a amené en Iran et en Corée du Nord pour des reportages. Mais malheureusement, j'ai aussi vécu tout le spectre négatif que les jeunes femmes journalistes de ma génération ont presque toutes connu : le sexisme, le harcèlement, la dévalorisation, voire une iniquité salariale d'un facteur cinq. Je devais faire un travail en une journée par semaine, alors que mon collègue masculin faisait le même travail à temps plein.

Avez-vous un « mantra » personnel ? Ou plus généralement : qu’est-ce qui vous motive ?

Le monde appartient aux courageux. Les biographies féminines sont pour moi un formidable moteur et une source d’inspiration. J'ai co-fondé le marathon d'écriture « More Women for Wikipedia ». Il s'agit également de combler le GenderContentGap sur Internet. 82 pour cent des biographies sur Wikipédia sont des hommes. Lorsque j’écris ensuite sur la plateforme des femmes extraordinaires en physique quantique ou en soins infirmiers, cela me remplit de joie et de courage.

Avec votre engagement, en tant que fondatrice et en tant que mère, où avez-vous du temps ou qu'est-ce qui vous aide à trouver un équilibre ?

J'appartiens toujours à la Génération Y ou Génération Golf, qui sont probablement encore des bourreaux de travail ;-). Je suis là soit pour la famille, soit pour l'entreprise, je ne sais pas et Me Time and Selfcare ne me manque pas. Je vis pour tout ce que je fais.

À votre poste, vous êtes un formidable modèle pour de nombreux jeunes, notamment les femmes. Qu’aimeriez-vous partager avec eux sur leur chemin – en termes de carrière, mais aussi en général ?

Demandez-vous quel problème vous dérange vraiment, voire vous met en colère. Alors résolvez-le ! Avec toute votre énergie et beaucoup d’engagement. Quelle que soit la raison pour laquelle vous brûlez, reconnaissez-la et utilisez ce feu comme moteur. Cela vous mènera loin.

Patrizia est propriétaire du VIADUKT DAY et de notre TECHNOPARK.

En savoir plus

Strong Voices Interview #18: Marta Ludovici

Interview Voix Fortes #18 : Marta Ludovici

Dans cette édition Strong Voices, nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Marta Ludovici, CEO de LUVIVO. Elle nous a donné d’excellents conseils de motivation sur la manière de créer un é...

En savoir plus
Strong Voices Interview #6: Women’s Day Special with Sabine Altena

Interview Strong Voices #6 : Spécial Journée de la Femme avec Sabine Altena

Pour encourager les jeunes femmes dans leur carrière, chez AMELI ZURICH, nous avons créé notre série d'articles de blog "Strong Voices". Dans le cadre de la Journée spéciale de la femme, nous avon...

En savoir plus